mercredi 16 janvier 2013

La boulangerie de la rue des dimanches (Alexis Galmot, Till Charlier

LA BOULANGERIE DE LA RUE DES DIMANCHES :
Face à la question “filière boulangerie, pâtisserie, ou boulangerie-pâtisserie ?”, Jack Talboni, jeune orphelin dont les parents vivaient “d’amour et de Vivaldi”, choisit la troisième option, et apprend à fabriquer “des baguettes pas trop cuites, des religieuses au chocolat”. Grâce à ce seul savoir-faire et à quelques coups de pouce du destin, il va changer la vie de tout le quartier parisien autour de la rue Dipoule, jusqu’à finir par trouver l’amour... aidé par Vivaldi, les baguettes pas trop cuites, et les religieuses au chocolat.


★☆★ Un livre très tendre qui nous apprend à rester fidèle à nous-même, à vivre selon nos convictions avec les moyens qu'on a.
Un roman riche en enseignements avec son côté désuet.
Une histoire simple de gens simples mais qui sont heureux et s'en donnent les moyens. 

Un zeste d'humour, un peu de sérieux, une bonne touche de belles illustrations.
Un beau roman illustré. ★☆★











Aucun commentaire:

Publier un commentaire