mercredi 14 mai 2014

Sans honte (Gail Carriger)

LE PROTECTORAT DE L'OMBRELLE, 3 SANS HONTE :
Après les événements survenus en Écosse, Alexia est retournée vivre chez ses parents. La reine Victoria l’a exclue du Cabinet fantôme, et Lord Akeldama, la seule personne qui pourrait expliquer sa condition délicate, a inopinément quitté la ville. Pour couronner le tout, Alexia découvre que les vampires de Londres ont juré sa mort. Tandis que Lord Maccon met toute son énergie à boire et que le Professeur Lyall tente désespérément de maintenir la cohésion au sein de la meute Woolsey, Alexia s’enfuit en Italie à la recherche des mystérieux Templiers. Ils devraient pouvoir l’aider, à moins qu’ils ne soient plus nuisibles que les vampires. Surtout armés de pesto… Un troisième tome rythmé et fort en révélations !


●○● Nous retrouvons Alexia Tarabotti vivant dans la demeure familiale après que son mari l'ait chassé à la fin du tome précédent. 
Honte vivante, elle est aux prises avec la vindicte populaire et sera reniée par sa famille. Spoliée de son poste au Cabinet Fantôme par la reine elle-même, elle se retrouve mise au ban de la société. Mais comme un malheur n'arrive jamais seul, une horde de vampires a juré sa mort.
Mais heureusement pour Alexia, certains de ses amis lui sont fidèles et vont l'aider dans sa recherche de la vérité pour savoir comment elle a pu se retrouver enceinte. 
Quant à sa bourrique de mari loup-garou, au bout d'un certain temps d'apitoiement sur lui-même, il reprend enfin ses esprits et du poil de la bête (sans mauvais jeu de mot ^_^). Il était temps !

Un troisième tome plein de rebondissements et de révélations. 
L'humour d'Alexia est toujours très présent et m'a fait glousser plus d'une fois.

Une série moitié bit-lit moitié steampunk dont j'adore l'ambiance et le tempo. Il ne me reste qu'à enchaîner sur le tome 4. ●○●







    












Aucun commentaire:

Publier un commentaire