lundi 14 avril 2014

Tartarin de Tarascon (Alphonse Daudet)

TARTARIN DE TARASCON :
Il est vantard, il est vaniteux, il se nomme Tartarin et, grand chasseur, il tue... beaucoup de casquettes ! Car à Tarascon, où il habite une maison aux murs couverts d'armes étranges, et au jardin planté d'un baobab, le gibier se fait rare. Tartarin décide donc de partir en Afrique pour y chasser le lion. Admiratif, tout le village accompagne son héros qui s'éloigne déguisé en Arabe, et armé comme s'il partait en guerre…


●○● Un roman que j'avais lu à l'époque lorsque j'étais à l'école primaire. Je ne me souvenais plus du récit exact, mais à chaque fois que je passe dans la région de Tarascon, je pense à Tartarin.
Afin de me rafraîchir la mémoire, je me suis plongée dans ce petit classique jeunesse.

Tartarin est un truculent personnage. 
Vantard, pas vraiment menteur mais un brin mythomane. 
D'une simple anecdote, il peut faire un récit épique; d'une simple envie d'ailleurs, il peut construire une aventure extraordinaire à laquelle il croit et s'identifie. 

Dans sa ville, Tartarin est un personnage célèbre, une référence pour les Tarasconnais. Jusqu'au jour où ses fanfaronnades le mènent trop loin : il va devoir mettre son expédition sur pied et aller au bout de ses aventures imaginaires afin de ne pas perdre la face.

Oh, rien ne se déroulera comme il le souhaite, mais pour une fois dans sa vie, Tartarin participera pleinement à une expédition. Naïf, il se fera arnaquer; amoureux, il sera trompé, mais il gardera toujours au fond de lui cette joie de vivre et cette bonne humeur.

Un roman très amusant. Tartarin est drôle, touchant, farfelu, naïf, bref très attachant. Ses rodomontades le mèneront plus loin qu'il aurait pu penser, tout en restant l'enfant chéri du pays. ●○●






  





Aucun commentaire:

Publier un commentaire