dimanche 17 octobre 2010

Tara Duncan et l'impératrice maléfique (Sophie AUDOIN-MAMIKONIAN)



TARA DUNCAN : 8 L'IMPERATRICE MALEFIQUE :
Bannie sur Terre pour avoir failli détruire AutreMonde, Tara est coupée de toute sa vie passée. Aucune nouvelle de ses amis, Robin l elfe aux beaux yeux, Cal le Voleur Patenté ni Moineau la douce... Loin de son MagicGang, le temps paraît bien long à la jeune fille.
Mais le jour de ses seize ans, des nouvelles terribles lui parviennent dans son exil : sur AutreMonde, les sangraves de Magister mènent une attaque simultanée contre les dirigeants des États et les membres du MagicGang. Il y a des blessés, on est encore sans nouvelles de certains...
La jeune fille comprend avec terreur que Magister veut anéantir ses proches.
Sans ses amis, elle n est rien, et il le sait. Quand il les aura neutralisés, il aura le pouvoir à portée de main.
Sauf que le coupable n est pas Magister. La réalité que va découvrir Tara est bien pire. Folle d angoisse et de rage, elle se décide à passer dans la clandestinité : elle va entrer illégalement sur le territoire magique pour aller au secours d AutreMonde. Même si le seul moyen d y parvenir est de traverser les dangereuses Limbes démoniaques...


**En ouvrant un Tara Duncan, j'ai toujours cette impression d'un joyeux fouillis... qui n'est jamais démentie jusqu'à la fin. C'est un plaisir de retrouver tous ces personnages autant attachants les uns que les autres, cette faune et flore complètement loufoque et bizarre. L'humour est toujours aussi présent que dans les autres tomes, peut-être même encore plus dans ce tome-ci. Un humour ciblé très ado, mais on le comprend aisément quand on voit les échanges entre l'auteure et ses fans au travers de son blog (-> http://www.taraduncan.com/blog/).
Quand à cette nouvelle mouture, ce n'est qu'aventure, rebondissements en tous genres, amours contrariées et d'autres naissantes. Pas de temps mort et on est presque essoufflé en reposant le livre. 


Note : 2/3

2 commentaires:

  1. Tout pareil pour moi. J'attends le prochain avec impatience... c'est long un an !!! ^_^

    RépondreSupprimer